Indiegogo, source de revenu pour Buddy ?

300KBuddy le petit robot familiale de Blue Frog Robotics, compte à ce jour un peu plus de $310,000 collectés, avec plus de 500 contributeurs. Soit 3 fois l’objectif fixer au départ par la startup Française Blue Frog Robotics. Il reste encore dix jours à Buddy pour ce faire adopté par d’autres familles, geeks, développeurs en herbe, écoles, hôpitaux, maisons de retraite, et j’en passe… Car Buddy ne se résume pas à un simple compagnon pour lire des histoires à votre progéniture, Buddy fera, dans l’avenir, ceux que les développeurs, ceux de Blue Frog Robotics, et développeurs externes (vous peut-être ?) auront eu l’idée de lui apprendre à faire. Rappelons le, le développement sur Buddy est « open » et accessible à tous, même vos enfants pourront le programmer, pour par exemple lui apprendre la lambada ! Rien à voir avec un développement en profondeur d’une application, c’est une façon ludique de commencer à programmer et d’aborder la robotique. Parce que, pour M. et Mme tout le monde, voir son enfant jouer avec des fils, un fer à souder, et l’électricité, est tout sauf rassurant, tout cela en plus pour obtenir un espèce de cafard qui au mieux suis un chemin tracé ou dans les plus évolué suis vos ordres de la main, au pire ne fonctionne pas correctement. Donc oui, Buddy, c’est la robotique accessible à tous, mais Buddy c’est également un produit final, on peux juste se servir de Buddy, sans avoir besoin d’apprendre à programmer, et c’est à mon avis le point fort de cette nouvelle génération de « compagnons » par laquelle la robotique pourra entrer dans les mœurs et ne plus faire peur. Car depuis toujours, le Robot est souvent considéré comme un concurrent (il remplace nombres d’ouvriers dans les usines) dans le meilleur des cas, ou comme potentiel ennemi dangereux qui n’obéirait plus qu’à ces propres ordres, des ordres dirigés par des forces externes, voir même des ordres d’origines commerciales genre Google & Co.

Buddy0005

$300.000, cela sera t-il suffisant à Blue Frog Robotics, pour faire entrer Buddy dans toute les chaumières ? J’en doute, 300k c’est une somme pour un particulier, mais cela n’est rien pour une entreprise qui lance un produit dans le Hight-Tech, c’est juste un peu de trésorerie. Au moins cela leur permettra de continuer le projet Buddy. Il y à pas si longtemps, quand j’était directeur d’une petite startup de Presse nous cotisions plus de 250.000 € par mois en charges salariales, donc une somme est toujours relative à la structure.
En tout cas, je souhaite toute la réussite possible à Blue Frog Robotics, ce n’est pas souvent qu’une entreprise Française fait autant parlé d’elle dans l’univers de la Hight-Tech, Mis à part Aldeban, qui avant son rachat par la holding Japonaise Soft Bank, était 100% frenchie (merci à Bruno Maisonnier).

Je vais suivre la campagne Indiegogo de Buddy, j’espère qu’il atteindra le Million, le Million, le Million !
Hé au fait, on peux vous aider comment les gars, mis à part une contribution sur Indiegogo ?

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *