T’as de beau yeux tu sais !

Assistant professor Luis Sentis

Non ce n’est pas un rêve, quoi que !

Puisque ce projet maintenant soutenu par Alphabet (dont Google fait parti, et non pas l’inverse !) après le rachat des sociétés Meka et Redwood Robotics en 2013, le développement de ce robot social se poursuit, ce robot porte un nom qui laisse songeur : “Dreamer“.

C’est à ce jour le plus beau regard de la robotique. Vous aussi tout comme Jean Gabin dans “Le quai des brumes“ avec Michèle Morgan, vous tomberez sous le charme de Dreamer, par contre même si il, ou plutôt elle, sait parler, elle ne vous répondra pas ce que Michèle Morgan dit à Jean Gabin dans le film à savoir « Embrasse-moi » puisque pour le moment les ingénieurs se sont concentrés sur les yeux, du coup elle n’a pas de bouche. Mais Dreamer ce n’est pas seulement cette tête superbement bien réalisée, non Dreamer c’est beaucoup plus que cela. Il s’agit d’un projet de création de robot social qui repousse les limites de la robotique actuelle, par exemple Dreamer est capable de vous sérer la main de façon surprenante, et si vous fermez les yeux, vous ne verrez aucune différence entre cette poignée de mains et celle d’un amis ou d’un collègue. C’est là un partie du défit de ses créateurs, rendre Dreamer aussi humain que possible, enfin plutôt faire en sorte qu’il(elle) soit accepté dès le premier instant par tous.

dreamer2Les applications vont bien au-delà de la simple conversation, puisque Dreamer pourrait également être utilisé dans des situations dangereuses pour l’homme, certes cela peut être fait par un autre robot de n’importe quelle forme, mais la volonté ici, est de pouvoir se faire une idée en situation, comme si c’était un humain. Les possibilités sont nombreuses, comme par exemple dans l’espace sur de futurs implantations sur d’autres planètes, Mars la première, puisque c’est d’actualité.

Ce projet n’est pas tout récent, c’est presque un déterrage de sujet, puisque le développement de Dreamer date de 2010, mais comme maintenant celui-ci fait parti de la branche Google-X, il est fort possible que le projet avance rapidement, puisque les ressources financières du groupe sont sans aucune comparaison possible avec celles des initiateurs du projet.

Photos © University Of Texas at Austin


Plus d’information sur le site : http://alcalde.texasexes.org/robots/

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *