Schlumberger Watson ROM Type #1

ROM-WATSON-VERSION-F2.1-RECTO2

Il n’y a pas eu de clone de Newton MessagePad 2000 & 2100, contrairement aux modèles 100, 110, 120 et 130 des Newton, mis à part peut-être quelques prototypes (par exemple chez HARRIS), et le Schlumberger Watson qui ne sont pas vraiment des clones, puisque se sont de vrai Newton 2×00 dans un boîtier customisé par Shlumberger pour en faire des Watson (pour rappel le Watson est une tablette qui était destinée pour le corps médical Français). Quoi qu’il en soit, mis à part l’apparence, ces modèles diffère au moins sur un point par rapport au Newton 2000 d’Apple, les ROM, celles utilisées par Shlumberger sont différentes de celles livrées par Apple dans ses Newton 2000. Différentes physiquement, et, bien évidement différentes dans leur contenu, puisque le Watson est le seul Newton OS2.x en Français, mais nous en reparlerons dans quelques temps. Pour l’instant, je vous propose juste une visite en photos d’une première ROM Watson, oui d’une première ROM, car sur les différents Watson de ma collection il y a au moins deux types de ROM physiquement différentes. Il est possible qu’il y en ait d’autres, sur d’autres Watson, mais comme il n’est pas facile de trouver des Watson aujourd’hui et de vérifier cela, nous nous contenterons de celles-ci pour le moment.

La première carte ROM que je vous présente aujourd’hui est basée sur une carte ROM d’Apple, il y a même la sérigraphie d’Apple dessus, c’est le même circuit imprimé que sur les Newton MessagePad 2000, la différence ce sont les composants, les mémoires Flash présentent sur ce Watson sont des modules EPROM de SHARP modèle LH28F016SAT-70. La documentation technique nous en dit plus sur leurs caractéristiques, pour résumé (car la doc est très largement documentée) :

  • Fonctionne soit en 3.3V ou en 5V VCC au choix.
  • Fonctionne en mode 8 ou 16 bit au choix (1Mb x 16 ou 2Mb x 8).
  • Temps d’accès en lecture :
    •  en 3.3V : 120/150 ns.
    •  en 5V : 70/100 ns.
  • Vitesse d’écriture : 0.43 Mb/s.
  • Cycle de vie : 1.000.000 d’effacement (ou 100.000 selon les sources).
  • Architecture révolutionnaire (pour l’époque !) :
    • Exécution des commandes en Pipeline.
    • Écriture pendant l’effacement de bloc.
    • Compatible avec les commandes du Module LH38F008SA.
  • Verrouillage de blocs mémoires par logiciel…

ROM-WATSON-VERSION-F2.1-VERSO2

En recherchant un peu sur la toile, on peut savoir que ces modules ont été également largement utilisés sur certaines cartes FLASH PCMCIA (les cartes mémoires supplémentaire pour Newton, vendu encore à ce jour à prix d’or).
Bref, du bon composant comme on n’en fait certainement plus à ce jour. La preuve, ils fonctionnent encore comme au premier jour alors que les Newton ont plus de 20 ans (une demi-éternité en informatique, et une éternité si on mesure en « smartphones à obsolescence programmée » !)

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *